ecolochic.net : vivre chic et écologique

Faireblue : Quand les bluejeans se mettent au green

Lundi 28 Septembre 2020

Pour produire une paire de jeans, il faut en moyenne 11 000 litres d'eau. Pour relativiser, on peut se dire qu'un kilogramme de riz demande 3 000 litres d'eau pour être produit. Le constat est sans appel : la production de jeans est une catastrophe écologique et il est temps de trouver des alternatives plus respectueuses de l'environnement. C'est le défi relevé par Elie Cohen !


Des initiatives telles que celle prise par Elie Cohen sont rares et pourtant, elles sont indispensables ! Tout le monde ou presque dispose d'au moins une paire de jeans dans son armoire sans vraiment savoir de quelle façon elle est produite. Derrière un jean's même bio se cache une catastrophe environnementale et humaine. L'eau utilisée pour la production des jeans est ensuite tout simplement libérée dans les cours d'eau dans lesquels se baignent des animaux et des êtres humains. Tous utilisent également cette eau pour vivre, ce qui peut entraîner des maladies diverses. En plus de cela, le production de ce vêtement est bien souvent liée à l'exploitation humaine dans les pays les moins développés. En d'autres termes, les jeans sont catastrophiques pour les hommes et l'environnement et ce même quand ils sont bios. Aussi respectueuse soit la culture du coton, il n'empêche que la suite du processus de fabrication est rarement respectueuse de la vie au sens large, sauf dans le cas de la collection créée par Elie Cohen.

Une marque Française reconnue

Fairblue Jeans est une marque française qui bascule les codes de la production des jeans et s'impose avec des principes écologiques de premier ordre. Ainsi, les douze modèles de la collection sont fabriqués en Italie par un tisseur disposant d'un label écologique des plus exigeants. La marque Fairblue Jeans elle-même dispose de labels de qualité et difficiles à obtenir, preuve en est s'il le faut du sérieux de l'entreprise qui produit ces jeans.

Des jeans qui ne se démodent pas

La marque ne s'engage pas seulement pour la protection de l'environnement et le respect des êtres humains en privilégiant un processus de fabrication écologique et non polluant. En effet, en se promenant sur la boutique Internet, on se rend rapidement compte du peu de modèles proposés à la vente. Cela s'explique par une volonté des stylistes de créer des jeans intemporels qui ne suivent pas la mode mais s'adaptent à tous les styles. Ainsi, une paire de jeans pourra être portée en toutes saisons sans jamais paraître démodée.
Par ailleurs, il faut bien reconnaître que Fairblue Jean marque encore des points en ne disposant que d'un stock tampon pour les jeans les plus vendus. Ainsi, lors de la commande, il y a de fortes chances pour que le vêtement ne soit pas encore produit ! Non seulement la marque réalise des économies en procédant de cette façon, mais en plus de cela, elle limite la production et évite les invendus. Il faut certes attendre quelques semaines pour disposer de son jean, mais on a alors l'assurance que celui-ci est produit à la demande. Pour acquérir une pièce, il faut compter entre 139 et 169 euros, ce qui est très raisonnable pour la qualité offerte !

Pour découvrir la collection, n'hésitez pas à vous rendre sur ce site :

 https://fairbluejeans.com/

 



Rédigé par




ecolochic est le premier magazine digital à la croisée des univers du développement durable et du luxe.

ecolochic respecte l'environnement : 100% biodégradable, développé sur du papier électronique recyclé certifié PEFC, par une équipe de passionnés qui aiment autant le chic que l'éthique, le standing que le green. Donnant à découvrir news, rencontres, tendances et innovations, ecolochic remplit un rôle d'informateur, mais aussi de facilitateur entre marques haut de gamme et lecteurs à fort pouvoir d'achat. Notre démarche ? Décomplexer l'art de vivre haut de gamme, avec une pointe d'humour ou de légèreté, en montrant que l'éco-responsabilité est possible sans verser dans une dimension anxiogène, contraignante ou intrusive. Ici, pas de militantisme, pas de prosélytisme, juste de l'hédonisme mais avec du sens ! Notre bilan carbone se veut le plus neutre possible, voilà pourquoi nous ne vous proposons jamais d’imprimer ces pages.