ecolochic.net : vivre chic et écologique

Cuir de Kangourou : PETA gagne une bataille mais pas la guerre

Mercredi 26 Août 2020


Cuir de Kangourou : PETA gagne une bataille mais pas la guerre

 

L'association PETA monte une fois de plus au créneau afin de défendre les animaux contre l'exploitation réalisée par les humains. Depuis de nombreuses années déjà, PETA lutte contre l'utilisation de cuirs exotiques dans l'industrie de la mode et cette fois ci, c'est le Prada Group, qui détient de nombreuses marques de luxe, qui accepte de revoir son mode de fonctionnement. Ainsi, les peaux de kangourous ne seront plus utilisées dans le but de concevoir des accessoires comme des chaussures ou encore des sacs à main. C'est une victoire en demi-teinte pour l'association anti-spéciste PETA qui espère encore voir le groupe abandonner l'exploitation de tous les cuirs exotiques.


Des consommateurs de plus en plus impliqués

 

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à arrêter d'acheter des accessoires et vêtements réalisés avec des cuirs exotiques et à s'associer à diverses associations pour lancer des appels aux grandes marques afin de leur demander de changer leurs habitudes. Ainsi, des images diffusées après les grands incendies en Australie ont ému le monde entier et permis de sensibiliser une partie de la population à la souffrance animale de manière générale. De plus, les grandes actions menées par les associations anti-spécistes permettent également de lever le voile sur les différentes tortures exercées sur les animaux afin de prélever leur peau ou encore leurs plumes.


Une prise de conscience qui se généralise

 

Les marques dirigées par Prada Group ne sont pas les premières à devoir se passer de cuir de kangourous. Ces dernières années, nombreuses sont les célébrités et les dirigeant-es de marques de luxe à avoir arrêté d'utiliser du cuir exotique pour leurs créations. Ainsi, Chanel et Versace, pour ne citer que ces deux marques, ne proposent plus de produits créés à partir de peaux exotiques. Par effet de mimétisme ou grâce à une prise de conscience importante, de nombreuses marques ainsi que des groupes entiers progressent petit à petit dans la lutte anti-spéciste et arrêtent d'utiliser des cuirs exotiques pour leurs créations de mode, préférant des matières qui n'entraînent pas la souffrance animale.



Rédigé par




ecolochic est le premier magazine digital à la croisée des univers du développement durable et du luxe.

ecolochic respecte l'environnement : 100% biodégradable, développé sur du papier électronique recyclé certifié PEFC, par une équipe de passionnés qui aiment autant le chic que l'éthique, le standing que le green. Donnant à découvrir news, rencontres, tendances et innovations, ecolochic remplit un rôle d'informateur, mais aussi de facilitateur entre marques haut de gamme et lecteurs à fort pouvoir d'achat. Notre démarche ? Décomplexer l'art de vivre haut de gamme, avec une pointe d'humour ou de légèreté, en montrant que l'éco-responsabilité est possible sans verser dans une dimension anxiogène, contraignante ou intrusive. Ici, pas de militantisme, pas de prosélytisme, juste de l'hédonisme mais avec du sens ! Notre bilan carbone se veut le plus neutre possible, voilà pourquoi nous ne vous proposons jamais d’imprimer ces pages.