ecolochic.net : vivre chic et écologique

IWC : l’horlogerie à l’heure du développement durable

Mardi 3 Novembre 2020

La marque de luxe d’horlogerie IWC a publié cet été la seconde édition de son rapport sur le développement durable : à l'heure de l'éco-responsablité dans le luxe, les cases des normes du GRI sont cochées.



Un respect des normes mondiales du développement durable

Dès 2018, l’horloger se vantait d’être la « première marque horlogère de luxe en Suisse à se référer à des normes internationales ». Aujourd’hui, elle est en adéquation avec le GRI. Qu’est-ce que le GRI ? Le Global Reporting Initiative est établi en 1997, permet de fixer les directives mondiales en matière de développement durable et de rendre compte des progrès ou performances environnementales et sociales des entreprises. Ce cadre de travail propose un format applicable à tous mondialement pour prendre en main la gestion des problématiques autour du développement durable. Et la marque n’est pas la seule à se mettre au green : dans le milieu de l’horlogerie, Breitling, Oris, Blancpain sont déjà sur le terrain, parmi bien d’autres.
 

Des objectifs environnementaux

Les premiers efforts se remarquent grâce à une baisse de 10 % des émissions de CO2. De plus, au niveau des emballages, une baisse de 30 % de volume et de poids moyen a été mesurée. La fabrication des mécanismes horlogers est à vocation durable et la marque surfe sur l’économie circulaire. A côté de cela, l’entreprise s’est engagée à répandre mondialement de l’électricité 100 % renouvelable, ce qui a été une réussite.
 

Des objectifs sociaux

D’un point de vue social et solidaire, IWC s’est engagé à respecter la parité dans ses formations, ainsi qu’à doubler le temps annuel consacré au volontariat d’entreprise. Ce sont des résultats qu’ils revendiquent aujourd’hui, tout en promouvant la santé et le bien-être au travail avec une baisse de 10 % d’absentéisme.
 
Et pour 2022 ? Objectif Equal Pay pour enfin doubler la proportion de femmes à des postes de management, donc à plus forte responsabilité. Peut-être un effort sincère afin de fissurer ce fameux plafond de verre ? Rendez-vous dans 2 ans.
 


Rédigé par




ecolochic est le premier magazine digital à la croisée des univers du développement durable et du luxe.

ecolochic respecte l'environnement : 100% biodégradable, développé sur du papier électronique recyclé certifié PEFC, par une équipe de passionnés qui aiment autant le chic que l'éthique, le standing que le green. Donnant à découvrir news, rencontres, tendances et innovations, ecolochic remplit un rôle d'informateur, mais aussi de facilitateur entre marques haut de gamme et lecteurs à fort pouvoir d'achat. Notre démarche ? Décomplexer l'art de vivre haut de gamme, avec une pointe d'humour ou de légèreté, en montrant que l'éco-responsabilité est possible sans verser dans une dimension anxiogène, contraignante ou intrusive. Ici, pas de militantisme, pas de prosélytisme, juste de l'hédonisme mais avec du sens ! Notre bilan carbone se veut le plus neutre possible, voilà pourquoi nous ne vous proposons jamais d’imprimer ces pages.