ecolochic.net : vivre chic et écologique

Champagne bio : Comment se sentir bien dans ses bulles ?

Mardi 27 Décembre 2022

Il fait partie des essentiels des fêtes de fin d’année. Le choisir peut se révéler un véritable casse-tête. Comment trouver des bulles de qualité et responsables ? La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation, de la répression et des fraudes) veille aux grains (de raisin).


Après une enquête dans le bassin viticole champenois, les résultats de la DGCCRF révèlent de bonnes pratiques à 85 %. Malgré tout, certaines méthodes jettent un pavé dans la coupette.

Les étiquettes à la loupe

Origine, qualité, respect de la norme AOP, site de production, chaque mention est passée au crible. Les mauvais élèves fautent sur l’utilisation non justifiée des termes « Premiers crus » ou « grands crus », « AOP » (appellation d’origine protégée) en surclassant leur production.

Des méthodes exigeantes

Taux de sucre trop élevé, taux d’alcool inférieur aux normes AOC Champagne (appellation d’origine contrôlée), ce savoir-faire est aussi réglementé par un cahier des charges. Certains franchissent les limites et dégrade le champagne.

Des vendanges, ça se respecte.

Produire un champagne de qualité passe par le respect des outils et des rendements de pressurage précis. Les grappes doivent être cueillies entières et le ratio entre la quantité de raisin et le volume obtenu de moût est réglementé.

La publication de ces enquêtes permet de sanctionner les abus. Mais elles émettent aussi des signaux de prévention à l’intention des clients.

Quel champagne pour fêter 2023 ?

Alors comment trinquer sans se tromper ni culpabiliser ? La réponse est dans le champagne bio. Et c’est logique ! Le champagne est un produit précieux. Il est précieux, non seulement par son prix, mais par le soin apporté du début à la fin du processus. Le champagne biologique, sans pesticide, et respectueux de l’environnement, est le prolongement logique de ce raisonnement.


Quelques idées de champagne

Champagne Billecart-Salmon: Cette maison de champagne a obtenu la certification biologique pour l'ensemble de ses vignes en 2018. Le champagne de la Maison repose, avant tout, sur le savoir-faire unique de ses hommes qui choient avec rigueur un domaine de 100 hectares et s’approvisionnent sur une superficie totale de 300 hectares en raisins dans 40 crus de la Champagne

Champagne Drappier: Sur le domaine, aucun désherbant, ni insecticide n’est utilisé. Le sol est labouré à la main, avec des chevaux et de façon mécanique. Le tracteur électrique remplace progressivement le matériel thermique. Grâce à un enherbement maîtrisé, la biodiversité est encouragée, garantissant l’équilibre naturel de la vigne.

Champagne Gosset: Sur l’exploitation familiale, la passion de la musique et de la viticulture est partagée par Martine et Michel LORIOT, ainsi que par leur fille Marie, œnologue, et Alban, son mari, responsable de la production. La dixième génération de vignerons de la famille anime l’exploitation. Une aventure qui dure depuis 1675…

Rédigé par Sophie Arnouts





ecolochic est le premier magazine digital à la croisée des univers du développement durable et du luxe.

ecolochic respecte l'environnement : 100% biodégradable, développé sur du papier électronique recyclé certifié PEFC, par une équipe de passionnés qui aiment autant le chic que l'éthique, le standing que le green. Donnant à découvrir news, rencontres, tendances et innovations, ecolochic remplit un rôle d'informateur, mais aussi de facilitateur entre marques haut de gamme et lecteurs à fort pouvoir d'achat. Notre démarche ? Décomplexer l'art de vivre haut de gamme, avec une pointe d'humour ou de légèreté, en montrant que l'éco-responsabilité est possible sans verser dans une dimension anxiogène, contraignante ou intrusive. Ici, pas de militantisme, pas de prosélytisme, juste de l'hédonisme mais avec du sens ! Notre bilan carbone se veut le plus neutre possible, voilà pourquoi nous ne vous proposons jamais d’imprimer ces pages.