ecolochic.net : vivre chic et écologique

La Méhari revient en version électrique dès le printemps 2016

Lundi 4 Janvier 2016

Quelques mois après la présentation du concept Cactus M, Citroën a officiellement levé le voile sur sa "E-mehari", une voiture électrique s'inspirant ouvertement de la mythique Méhari de 1968, et qui devrait être lancée au printemps 2016.



Déclinaison du célèbre véhicule de plage, également très populaire dans les campagnes dans les années 70, la nouvelle E-mehari affiche un style très différent du Cactus M : sa base ne sera pas un véhicule Citroën comme on aurait pu l'imaginer, mais la Bluesummer, présentée l'été dernier par le groupe français Bolloré, spécialiste des voitures électriques avec les fameuses BlueCar (AutoLib) et qui vend ici pour la première fois sa technologie à un grand constructeur automobile.

Pour l'iconique cabriolet quatre-places en version électrique, la presse spécialisée annonce des tarifs aux alentours de 25 000 euros auxquels on devrait toutefois pouvoir soustraire un bonus écologique de plus de 6000 euros. A défaut de l'acheter, il faudra également prévoir la location de la batterie électrique lithium-métal-polymère (LMP) de 30 KWh, estimée à environ 80 euros par mois.

Côté performances, cette Citroën E-Mehari devrait pouvoir être rechargée en 8 heures (13 heures sur prise domestique) et atteindre une vitesse maximale de 110 kilomètres/heure. De quoi largement être décoiffé par le mistral dans la baie de Saint-Tropez ou le long du bassin d'Archachon. Rafraîchissant, d'autant que la marque aux chevrons a aussi fait dans le vitaminé côté couleurs, en proposant des carrosseries teintées vermillon, turquoise et anis. Les plus classiques pourront toujours trouver leur bonheur en choisissant le modèle taupe.

Voilà qui devrait en tous les cas asseoir un peu plus l'excellente position de la France dans le secteur de l'automobile électrique. Derrière la Norvège, l'Hexagone s'avère en effet le second marché d'Europe le plus important en la matière. Prometteur...
 




Rédigé par Fabrice Clément






ecolochic est le premier magazine digital à la croisée des univers du développement durable et du luxe.

ecolochic respecte l'environnement : 100% biodégradable, développé sur du papier électronique recyclé certifié PEFC, par une équipe de passionnés qui aiment autant le chic que l'éthique, le standing que le green. Donnant à découvrir news, rencontres, tendances et innovations, ecolochic remplit un rôle d'informateur, mais aussi de facilitateur entre marques haut de gamme et lecteurs à fort pouvoir d'achat. Notre démarche ? Décomplexer l'art de vivre haut de gamme, avec une pointe d'humour ou de légèreté, en montrant que l'éco-responsabilité est possible sans verser dans une dimension anxiogène, contraignante ou intrusive. Ici, pas de militantisme, pas de prosélytisme, juste de l'hédonisme mais avec du sens ! Notre bilan carbone se veut le plus neutre possible, voilà pourquoi nous ne vous proposons jamais d’imprimer ces pages.