ecolochic.net : vivre chic et écologique

The Brando, un écolodge au coeur du Pacifique

Vendredi 3 Janvier 2014


The Brando
The Brando
Dix ans après la mort de Marlon Brando, un hôtel de luxe portant son nom a ouvert ses portes sur une île privée de Tetiaroa, à 20 minutes de Tahiti. Cet atoll polynésien composé de douze îlots avait été racheté par l'acteur américain en 1962, peu après le tournage des Révoltés du Bounty.

Le resort, simplement baptisé The Brando, n'est toutefois pas exploité par les héritiers du monstre sacré du cinéma mais par Richard Bailey et sa société Tahiti Beachcomber. Pionnier en matière de développement durable en Polynésie (il a notamment développé en 2006 le SWAC -pour Sea Water Air Conditioning-, un procédé de climatisation à l'eau de mer pompée à grande profondeur, pour l'Intercontinental Thalasso & Spa de Bora Bora), le propriétaire a édifié sur 78 hectares un bâtiment éco-responsable, en grande partie autonome.


L'eau potable est produite par un osmoseur, à partir de l'océan. L'air conditionné, là encore, s'appuit sur un système hydraulique refroidi par une eau de mer à 4°C puisée à 900 mètres de profondeur. Les besoins en électricité de l'hôtel sont couverts par une centaine de panneaux solaires et un groupe électrogène, fonctionnant à l'huile de noix de coco. Et l'ensemble des déchets sont réacheminés à Tahiti, pour y être traités et recyclés.


Le bâtiment a également fait l'objet de nombreux soins, avec l'usage de bois de forêts durables mais également l'absence de colles ou de solvants, afin de minimiser l'impact sur l'environnement.


Un souci environnemental qui a toutefois un coût, estimé à 3 000 euros par nuit pour une chambre, et près de 8 000 euros par nuit pour une villa familiale.

The Brando a été inauguré début juillet 2014.



Rédigé par Fabrice Clément






ecolochic est le premier magazine digital à la croisée des univers du développement durable et du luxe.

ecolochic respecte l'environnement : 100% biodégradable, développé sur du papier électronique recyclé certifié PEFC, par une équipe de passionnés qui aiment autant le chic que l'éthique, le standing que le green. Donnant à découvrir news, rencontres, tendances et innovations, ecolochic remplit un rôle d'informateur, mais aussi de facilitateur entre marques haut de gamme et lecteurs à fort pouvoir d'achat. Notre démarche ? Décomplexer l'art de vivre haut de gamme, avec une pointe d'humour ou de légèreté, en montrant que l'éco-responsabilité est possible sans verser dans une dimension anxiogène, contraignante ou intrusive. Ici, pas de militantisme, pas de prosélytisme, juste de l'hédonisme mais avec du sens ! Notre bilan carbone se veut le plus neutre possible, voilà pourquoi nous ne vous proposons jamais d’imprimer ces pages.