ecolochic.net : vivre chic et écologique

Seahorse : à Dubaï, des villas flottantes pour observer les hippocampes

Vendredi 5 Juin 2015

Longtemps critiquée pour ses grands travaux défigurant l'environnement, Dubaï serait-elle en train de s'engager dans la voie du développement durable ?


La cité-phare des Émirats arabes unis a donné son feu vert au promoteur immobilier Kleindienst Group pour la construction de 42 villas "Seahorse", capables de flotter sur l'eau.

Situées au large de Dubaï, dans la section "Cœur de l'Europe" du projet pharaonique "The World" (l'archipel artificiel reprenant la forme des 5 continents), ces villas particulièrement confortables présenteront 3 niveaux. Elles disposeront d'un jacuzzi à fond de verre, d'un mini-bar, d'un salon situé sur le "pont supérieur" mais surtout de chambres et de salles de bains immergées, avec de grandes baies vitrées ouvrant à 180° sur les fonds marins.

Créer un massif corallien protégé

Car ces luxueuses et ahurissantes bulles ont aussi pour but l'observation des hippocampes ("seahorse" en anglais), une espèce animale en voie d'extinction dans la région. Le promoteur a d'ailleurs prévu de recréer un massif corallien artificiel où pourraient vivre ces fabuleux animaux marins. "Il s'agira d'une zone protégée où ils pourront se reproduire en toute tranquillité", souligne Josef Kleindienst, le PDG du groupe autrichien bien implanté dans le Golfe Persique.

Un projet immobilier écolochic, dont la construction devrait se terminer fin 2016. Les premiers chanceux - qui ont tout de même dépensé environ 2 millions de dollars pour acquérir une villa - pourraient emménager début 2017. Même si quelques questions techniques à propos de ces villas restent encore en suspens (quid des déchets ou des eaux usées...), voilà en tout cas de quoi tendre à changer l'image de Dubaï dont de récents projets comme Palm Islands, un ensemble d'îles artificielles en forme de palmiers, avaient été très critiqués pour leur impact sur la faune et la flore locales.
 






Rédigé par Fabrice Clément






ecolochic est le premier magazine digital à la croisée des univers du développement durable et du luxe.

ecolochic respecte l'environnement : 100% biodégradable, développé sur du papier électronique recyclé certifié PEFC, par une équipe de passionnés qui aiment autant le chic que l'éthique, le standing que le green. Donnant à découvrir news, rencontres, tendances et innovations, ecolochic remplit un rôle d'informateur, mais aussi de facilitateur entre marques haut de gamme et lecteurs à fort pouvoir d'achat. Notre démarche ? Décomplexer l'art de vivre haut de gamme, avec une pointe d'humour ou de légèreté, en montrant que l'éco-responsabilité est possible sans verser dans une dimension anxiogène, contraignante ou intrusive. Ici, pas de militantisme, pas de prosélytisme, juste de l'hédonisme mais avec du sens ! Notre bilan carbone se veut le plus neutre possible, voilà pourquoi nous ne vous proposons jamais d’imprimer ces pages.